Notre Dame de Trédos

Son nom apparaît dans l’Histoire en 940 sous le nom de Beatae Mariae de Thesauris (Notre Dame des Trésors).
La tradition locale, appuyée sur des monuments authentiques, nous apprend que les comtes de Toulouse possédaient à cet endroit même une propriété sous le nom de Château d’Auzèdes (Euzèdes). On en trouve encore quelques restes de construction et les ruines d’un vieil édifice.

Dans le sanctuaire même, un un remarquable bénitier en marbre incarnat portant sur ces deux faces opposées et extérieures la sculpture de deux écussons aux armes des Comtes de Toulouse.
En 940, le Concile tenu à Auzèdes confirme la donation de la Chapelle de Notre Dame à l’abbaye de Saint-Pons, à laquelle elle demeura soumise jusqu’à la fin du siècle dernier.

En l’an 1600, une peste cruelle exerçait ses ravages dans la contrée. Un pèlerinage à Notre Dame des Trésors fut décidé. 18 000 personnes se trouvèrent réunies aux pieds de Notre Dame. Le fléau cessa le jour même.

“La chapelle nouvellement construite et rebâtie du dit Trédos, a été bénite le septième de septembre, veille de la Nativité de Notre Dame, par moy soussigné, Lavit, curé, par ordre du seigneur évêque de Saint-Pons, en l’année 1709.” (Archives communales du canton d’Olargues, J.Sahuc)

source: Office de Tourisme